Neu-Aspermont

Ruines imposantes d'un château fort, sur un éperon rocheux au nord-est de la comm. de Jenins (GR), comprenant une tour maîtresse, un logis en plusieurs parties et un mur d'enceinte. La porte de la tour se trouve au troisième de ses six étages, dont le dernier, avec ses meurtrières et ses fenêtres carrées, fut ajouté au XVIe s. Le complexe, qui doit dater de la première moitié du XIIIe s., fut vraisemblablement construit par les seigneurs d'Aspermont. Appartenant aux barons de Vaz en 1284, il passa entre les mains de diverses familles du val Venosta après le milieu du XIVe s. Conquis par les troupes grisonnes en 1499 et partiellement détruit, il fut ensuite réparé. Johann von Marmels le vendit, avec la seigneurie, aux Ligues rhétiques en 1536. Abandonné vers la fin du XVIIe s., il tomba en ruine au XVIIIe. On voit encore à l'intérieur des niches destinées à des latrines et à des placards, ainsi que les vestiges d'un poêle cubique.


Bibliographie
– O.P. Clavadetscher, W. Meyer, Das Burgenbuch von Graubünden, 1984, 319-322

Auteur(e): Maria-Letizia Boscardin / AN