No 8

Schmidt, Karl Ludwig

naissance 5.2.1891 à Francfort-sur-le-Main, décès 10.1.1956 à Bâle, luthérien, Allemand. Fils d'Anton Friedrich, cordonnier, et de Johannette Dorothea Stranz. ∞ 1918 Ursula von Wegner, fille de Martin, ministre d'Etat de la principauté de Schaumburg-Lippe. S. commença des études de philologie classique (1909), puis passa à la théologie aux universités de Marbourg et Berlin (licence 1913). Il prit part à la Première Guerre mondiale. Habilitation en 1918 avec une étude critique intitulée Der Rahmen der Geschichte Jesu, qui passe pour être son œuvre maîtresse. Assistant d'Adolf Deissmann à Berlin (jusqu'en 1921), puis professeur ordinaire de Nouveau Testament à Giessen (1921), Iéna (1925) et Bonn (1929). Contrairement à beaucoup d'autres théologiens allemands, S. soutint la République de Weimar. Conseiller municipal social démocrate (SPD), il perdit sa charge de professeur en 1933 et émigra en Suisse en 1934. Remarquable historien des formes de la Bible, S. fut professeur ordinaire de Nouveau Testament à Bâle (1935-1953). Il fonda la revue bâloise Theologische Zeitschrift (1945), dont il fut le rédacteur en chef jusqu'en 1953.


Bibliographie
– A. Mühling, Karl Ludwig Schmidt, 1997

Auteur(e): Thomas K. Kuhn / FP