No 2

Schenkel, Daniel

naissance 21.12.1813 à Dägerlen, décès 19.5.1885 à Heidelberg, prot., de Schaffhouse. Fils de Johannes, pasteur, et de Helena Kraus. Frère de Jakob Christoph ( -> 4). ∞ 1843 Maria Magdalena von Waldkirch, fille de Bernhard. Gymnase à Bâle, études de théologie à Bâle et Göttingen, examen et suffragance à Schaffhouse (1835), habilitation à Bâle (1838). Maître auxiliaire, rédacteur de la Basler Zeitung, premier pasteur et membre du conseil synodal schaffhousois (1841). Professeur aux universités de Bâle (1850) et Heidelberg (1851, directeur du séminaire de théologie; recteur en 1856-1857). Après être passé d'une théologie piétiste au libéralisme théologique, S. fut l'un des fondateurs de l'Association protestante allemande, de tendance libérale (1863). Son livre destiné aux paroissiens, Jésus: portrait historique (1864, trad. franç. 1865), provoqua une dispute de plusieurs années en raison de sa présentation critique et libérale du Christ. S. fut longtemps considéré comme la tête pensante de la faculté de théologie de Heidelberg. Il fut plusieurs fois membre du synode évangélique du pays de Bade, et marqua fortement l'ère libérale de l'Eglise badoise jusqu'au milieu des années 1860.


Bibliographie
Deutsche Biographische Enzyklopädie der Theologie und der Kirchen, 2, 2005, 1186

Auteur(e): Thomas K. Kuhn / RHD