• <b>Thomas Platter</b><br>Portrait, 1581. Huile sur toile de  Hans Bock le Vieux (Kunstmuseum Basel, Inv. 83). Le portrait montre le recteur Thomas Platter à l'âge de 83 ans, si l'on en croit l'inscription.

No 3

Platter, Thomas

naissance 1499 (ou plus tard) à Grächen, décès 26.1.1582 à Bâle, de Bâle (1534). Fils d'Antonius, paysan, et d'Amilli Summermatter. ∞ 1) 1529 Anna Dietschi, gouvernante chez Oswald Myconius, 2) 1572 Esther Gross. Après une enfance rude de chevrier, P. se rendit, âgé de 12 ans, avec un parent qui faisait son tour de compagnon, en Saxe et en Silésie. En 1517, il fréquenta une école à Sélestat (Alsace). A Zurich, il fit du latin et du grec avec Myconius à l'école du Fraumünster et apprit le métier de cordier. Il rencontra Zwingli et adhéra à la Réforme. P. fut ensuite compagnon cordier et maître d'école à Bâle, prit part à la première guerre de Kappel (1529), enseigna à Viège et assista un médecin à Porrentruy. En 1531, il revint s'installer à Bâle. Il y fonda une imprimerie, d'où sortit notamment l'Institution de la religion chrétienne de Calvin (1536); il y enseigna et dirigea l'école latine (auf Burg, 1544-1578), tout en gérant une pension accueillant quarante étudiants. En 1572, P. rédigea très rapidement, à l'intention de son fils Felix ( -> 1), une autobiographie, l'une des meilleures du XVIe s., où apparaissent son sens du récit dramatique et son goût de l'expression vigoureuse (trad. franç. Ma vie, 1982, 21995).

<b>Thomas Platter</b><br>Portrait, 1581. Huile sur toile de  Hans Bock le Vieux (Kunstmuseum Basel, Inv. 83).<BR/>Le portrait montre le recteur Thomas Platter à l'âge de 83 ans, si l'on en croit l'inscription.<BR/>
Portrait, 1581. Huile sur toile de Hans Bock le Vieux (Kunstmuseum Basel, Inv. 83).
(...)


Oeuvres
– A. Hartmann, éd., Lebensbeschreibung, 1944 (21999)
Bibliographie
– E. Le Roy Ladurie, Le siècle des Platter, 3 t., 1995-2006
NDB, 20, 517-518
– W. Meyer, K. von Greyerz, éd., Platteriana, 2002

Auteur(e): Edgar Bonjour / PM