Bachofen

Famille de conseillers bâlois, protestante, originaire de la campagne zurichoise. Heinrich Bachoffner, de Kyburg, et Jakob Bachoffner ou Bachoffen (naissance 1546), d'Ättiswil, acquirent la bourgeoisie de Bâle en 1546 et en 1584. Les B. furent surtout tailleurs, orfèvres ou marchands, quelques-uns, aux XVIIIe et XIXe s., pasteurs de campagne. Johann Jakob (1701-1784), qui par ailleurs réunit une importante collection de peintures, fut l'associé dès 1724 et l'héritier en 1748 de la rubanerie de sa belle-famille, les Strub; la maison Johann Jakob Bachofen & Fils dura jusqu'en 1906/1909. Johann Jakob ( -> 3) a illustré l'histoire du droit. Dès la seconde moitié du XVIIe s., les B. s'allièrent à des familles dirigeantes bâloises et entrèrent ainsi au Grand Conseil, accédant au Petit Conseil dès le milieu du XVIIIe s.: Martin ( -> 5), Samuel ( -> 6). Ils possédaient plusieurs maisons en ville, tel le Rollerhof de 1758 à 1836, le Wendelsdörfer Hof de 1811 au XXe s. et, avant la scission du canton, des domaines à la campagne, tel le château d'Ebenrain près de Sissach (construit en 1774-1776 et vendu en 1817).


Bibliographie
– R. Forcart, F. Vischer, Chronik der Familie Bachofen in Basel, 1911

Auteur(e): Anna Carolina Hirzel-Strasky / PM