No 9

Lang, Heinrich

naissance 14.11.1826 à Frommern dans la Schwäbische Alb (Jura souabe), décès 13.1.1876 à Zurich, Allemand, puis de Meilen et Zurich. Fils d'un pasteur wurtembergeois. ∞ 1852 Constantia Suter. Ecole latine de Sulz am Neckar, petit séminaire de théologie protestante de l'ancienne abbaye de Schöntal (1840), immatriculation à l'université de Tübingen (1844). L. s'enfuit en Suisse en 1848, sous la menace d'être incarcéré comme partisan déclaré de la révolution. Consacré après avoir passé l'examen cantonal saint-gallois, il fut pasteur à Gretschins (comm. Wartau) en novembre 1848, à Meilen en 1863 et à Saint-Pierre de Zurich en 1871. Membre du conseil synodal zurichois (1872-1876). Représentant éminent de la théologie libérale, L. fut le premier président de l'Union suisse du christianisme libéral. Prenant volontiers la plume, il fut notamment rédacteur des revues Zeitstimmen et Die Reform. La fondation Heinrich Lang, qui soutient encore aujourd'hui les étudiants en théologie, fut fondée à Saint-Gall en 1876.


Bibliographie
– F.W. Bautz, Biographisch-bibliographisches Kirchenlexikon, 16, 1999, 933-940

Auteur(e): Thomas K. Kuhn / AN