No 1

Krüdener, Barbara Juliane de

naissance 11.11.1764 à Riga,décès 19.12.1824 à Karasou Bazar (auj. Belogorsk, Crimée), luthérienne. Fille d'Otto Hermann von Vietinghoff, colonel. ∞ Baron Burkard de K., diplomate au service de la Russie. Connue dans les pays francophones depuis 1804 comme l'auteur du roman épistolaire Valérie. En 1801, K. rendit visite à Germaine de Staël à Coppet et resta en relation avec le groupe de Coppet. Après sa conversion au courant du Réveil (1804) et le décès de son mari, K. voyagea dans toute l'Europe en qualité de missionnaire chrétienne. A Heilbronn, en 1815, elle rencontra pour la première fois le tsar Alexandre Ier; elle l'accompagna à Paris au moment où il préparait le pacte de la Sainte-Alliance. A la fin de 1815, la baronne entreprit en Suisse une intense activité de prédicatrice; elle distribua sa fortune aux affamés lors de la disette de 1816-1817 et critiqua publiquement les classes supérieures, ce qui lui valut d'être expulsée par plusieurs gouvernements cantonaux (Bâle, Argovie, Lucerne, Zurich, Schaffhouse). Après son retour à Riga en 1818, K. perdit également la faveur du tsar.


Bibliographie
– Ch. Eynard, Vie de Madame de Krüdener, 1849
– F. Ley, Madame de Krüdener et son temps, 1962
– Ch. Nöthiger-Strahm, «Die soziale Botschaft der Juliane von Krüdener auf ihren Erweckungsreisen in der Schweiz im Jahre 1816/17», in Reformiertes Erbe, éd. H.A. Oberman et al., 1993, 263-278

Auteur(e): Christine Nöthiger-Strahm / FP