18/02/2010 | communication | PDF | imprimer | 

Matzendorf

Comm. SO, distr. de Thal., dans la vallée de la Dünnern, comprenant le village de M. et le hameau de Mühli. Après la Deuxième Guerre mondiale, il a évolué de village-rue à une forme plus trapue. 968 Mazendorf (selon copie du XIe s.), 1227 apud Macindorf. 436 hab. en 1739, 478 en 1798, 803 en 1850, 825 en 1900, 1090 en 1950, 1305 en 2000. Le domaine (Dinghof) de M. (onze fermes isolées), est passé vers 1030 de l'abbaye de Moutier-Grandval au chapitre de Saint-Ours à Soleure et vers 1370 en mains laïques; sa superficie ne recouvrait pas entièrement le territoire communal actuel. Acquis en 1449 par la ville de Soleure, il fit partie jusqu'en 1798 du bailliage de Falkenstein. Siège du tribunal installé en 1536 et paroisse (à laquelle appartinrent aussi Herbetswil jusqu'en 1843 et Aedermannsdorf jusqu'en 1967), M. occupait une place centrale dans le haut de la vallée. Soleure acheta en 1420 le patronage de l'église qui était indépendant du domaine. Le sanctuaire dédié à la Vierge, mentionné pour la première fois en 1302, a conservé son clocher de 1457. La nef fut remplacée vers 1520 par une nouvelle construction dédiée à saint Pancrace et agrandie en 1781 avec le concours de Paolo Pisoni. La chapelle de Tous-les-Saints, érigée au centre du village en 1698, fut démolie en 1949 et rebâtie comme chapelle de Sainte-Agathe. Un ermitage fondé vers 1450 dans le Horngraben fut abandonné en 1485; seule subsista la chapelle Saint-Antoine, plusieurs fois transformée, qui devint un but de pèlerinage d'importance régionale. Au bas Moyen Age, M. pratiquait l'assolement triennal vers le village et l'alternance de cultures et de pâtures dans les fermes isolées. A partir du XVIe s., les hauteurs du Jura furent défrichées; des métairies d'alpage habitées toute l'année se consacraient à la production laitière et estivaient des bœufs et des taureaux. Jusqu'en 1883, une manufacture construite entre 1797 et 1798 par Ludwig von Roll sur le territoire d'Aedermannsdorf fabriqua la faïence dite de Matzendorf. Au XXe s., M. évolua en commune résidentielle, artisanale et agricole (env. deux tiers de travailleurs pendulaires sortants en 2000) où s'implantèrent quelques petites entreprises de traitement de métaux.


Bibliographie
MAH SO, 3, 1957, 99-111
– H. Sigrist, «Der Dinghof zu Matzendorf», in JbSolG, 30, 1957, 183-194
Tausend Jahre Matzendorf, 1968
– A. Vogt, 200 Jahre keramische Industrie in Matzendorf und Aedermannsdorf 1798-1998, 2000
– A. Fluri, «Zur Geschichte der Pfarrkirche St. Pankratius in Matzendorf», in JbSolG, 80, 2007, 195-224

Auteur(e): Albert Vogt / FP