No 1

Hundeshagen, Karl Bernhard

naissance 30.1.1810 à Friedewald (Hesse), décès 2.6.1872 à Bonn, prot., Allemand. Fils de Johann Christian, professeur d'économie forestière. Célibataire. Etudes de théologie aux universités de Giessen et Halle, doctorat en philosophie (1831). Privat-docent de théologie à Giessen (1833), professeur extraordinaire (1834), puis ordinaire (1845) d'histoire de l'Eglise à Berne (recteur en 1841-1842), à Heidelberg (1847-1867) et à Bonn (1867). Pendant ses études, H. avait été soupçonné de subversion et expulsé de l'université de Giessen. Il fit l'objet d'une enquête policière du grand-duché de Hesse lorsqu'il était enseignant. Au début des années 1840, il rencontra à Berthoud des Allemands de tendance libérale. Ses œuvres et son enseignement furent marqués par les préoccupations du temps et les interactions entre société et politique d'une part, Eglise et théologie de l'autre. Der deutsche Protestantismus (1847), publié en Suisse, visait à soutenir les tendances libérales en Allemagne.


Oeuvres
Über den Einfluss des Calvinismus auf die Ideen vom Staat und staatsbürgerlicher Freiheit, 1842
Bibliographie
– A. Lindt, «Karl Bernhard Hundeshagen und Bern», in Hochschulgeschichte Berns 1528-1984, 1984, 169-186

Auteur(e): Rudolf Dellsperger / ME