No 1

Hédion, Gaspard

naissance 1494/1495 (Kaspar Hedio) à Ettlingen (Bade), décès 17.10.1552 à Strasbourg. ∞ 1524 Margareta Trenss ou Drensz. A Bâle, H. fut vicaire de l'église Saint-Théodore vers 1518, puis chapelain de l'église Saint-Martin en 1519. Il se lia avec Wolfgang Capiton et Jean Œcolampade et entretint une correspondance avec Ulrich Zwingli. Prédicateur de la cathédrale de Mayence (1520), où il succéda à Capiton, premier prédicateur de la cathédrale de Strasbourg (1523-1550), puis prédicateur de l'église des dominicains où, aux côtés de Martin Bucer et de Capiton, il fut à la tête du mouvement réformateur. En 1549 il devint président du Convent, assemblée des églises de Strasbourg, à la place de Bucer. On lui doit de nombreuses traductions en allemand, en particulier des écrits d'Œcolampade (1524). Cette même année, il affronta par la plume Conrad Treger, ermite augustin.


Bibliographie
Nouveau dict. de biogr. alsacienne, 16, 1990, 1470-1473 (avec bibliogr.)
– R. Bodenmann, «Caspar Hedio aus Ettlingen (ca. 1494-1552)», in Ettlinger Hefte, 29, 1995, 47-62

Auteur(e): Reinhard Bodenmann / DVU