20/03/2009 | communication | PDF | imprimer

Oberbuchsiten

Comm. SO, distr. de Gäu, sur le cône de déjection du Mülibach au pied sud du Jura. 1040 vico Buxita, 1308 ze Obern Buchsiten. 371 hab. en 1739, 464 en 1798, 760 en 1837, 847 en 1850, 727 en 1900, 1039 en 1950, 1841 en 2000. Station probablement néolithique à l'ouest du village, habitat de l'âge du Bronze, deux tombes hallstattiennes avec squelettes en position fœtale. Villa romaine et ornières sur une ancienne route de col, nécropole d'environ 150 tombes datant du Bas-Empire et du haut Moyen Age, deux fonds de cabane des XIIe et XIIIe s. En 1080, O. fut inclus dans la donation impériale du Buchsgau à l'évêque de Bâle. En 1416, Wilhelm von Grünenberg vendit à Berne O., Niederbuchsiten et Kestenholz, qu'il tenait en arrière-fief des Frobourg. Au partage des seigneuries de Bipp et Bechburg (1463), ces trois villages passèrent à Soleure et furent rattachés au bailliage du Haut-Bechburg (tribunal à Oensingen). Mentionnée pour la première fois en 1201, la collation appartint d'abord à l'abbaye de Saint-Urbain et revint en 1420 à Soleure. La paroisse d'O. engloba Niederbuchsiten de 1604 à 1805. Après l'incendie qui détruisit le village en 1506, l'église fut rebâtie en 1520. La nef et le chœur ont été reconstruits en 1937. La chapelle du moulin de Schälis fut édifiée en 1637 et restaurée en 2008. Un ancien petit poste de péage se trouve sur le chemin du Buchsiter Berg. O. fut longtemps une commune agricole. Le village possède une station sur le chemin de fer du Gäu depuis 1876, un réseau téléphonique local depuis 1896, l'éclairage électrique depuis 1905. Il fut raccordé à la station d'épuration du Gäu/Gunzgen en 1973 et au service du gaz d'Olten en 1980. En 2000, la population active comprenait 80% de navetteurs, employés surtout à Olten ou dans les entreprises de distribution et de service établies près de l'échangeur autoroutier de Härkingen.


Bibliographie
– J. et E. Pfluger, Solothurnisches Gäu, 1963
– R.M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 521-526
– A. Motschi, Das spätrömisch-frühmittelalterliche Gräberfeld von Oberbuchsiten, 2007

Auteur(e): Erich Schenker / WW