11/11/2010 | communication | PDF | imprimer | 

Niederbuchsiten

Comm. SO, distr. de Gäu, la plus petite du distr. (547 ha). Village-rue à 443 m d'altitude, dans la plaine de la Dünnern au sud d'Oberbuchsiten et de l'A1. 1040 vico Buxita, 1299 Nidrabuchsiten. 279 hab. en 1798, 355 en 1837, 405 en 1850, 438 en 1900, 549 en 1950, 947 en 2000. Voie romaine supposée sur le bord méridional de la plaine. Passé en 1416 à Berne puis en 1463 à Soleure, N. faisait partie du bailliage du Haut-Bechburg (tribunal à Oensingen). Au spirituel, le village releva d'Oensingen, puis d'Oberbuchsiten après la réfection en 1604 de sa chapelle Saint-Nicolas (du XIIIe s. probablement), avant d'être érigé en paroisse en 1805. L'église fut reconstruite en 1934-1935. Imposantes fermes du XVIIe s. et maison natale d'Adam Zeltner, sous-bailli, exécuté en 1653 lors de la guerre des Paysans pour son rôle à la tête des insurgés. Le réseau électrique date de 1908. La commune a gardé un caractère agricole marqué, mais elle abrite la fabrique Jura, fondée en 1932 par Leo Henzirohs, et attire de nombreux navetteurs (en 2000, près des trois quarts des personnes qui y travaillaient n'y résidaient pas). En 2005, le secteur primaire fournissait encore 11% des 519 emplois de la commune.


Bibliographie
– J. Pfluger, Solothurnisches Gäu, 1963
– R. M. Kully, Solothurnische Ortsnamen, 2003, 495-499

Auteur(e): Erich Schenker / FP