No 10

Ambühl, Rudolf

naissance 1499 à Gundolingen (auj. comm. Hildisrieden et Rain), décès 9.3.1578 à Zurich, de Gundolingen et Zurich (1526). Fils d'un paysan aisé. ∞ 1) Verena Zimmermann, 2) 1542 Dorothea Mütschli. Ecoles à Beromünster, Lucerne et Bâle. Après avoir étudié à l'université de Vienne (1517-1519) et à Milan (1520-1522), A. enseigna au couvent de Saint-Urbain. En 1524, il s'établit à Zurich, où il fit un apprentissage de cordier. La même année, il prit part à la féroce expédition contre Waldshut, puis à la campagne infructueuse du duc Ulrich de Wurtemberg qui voulait reconquérir son duché (1525). En 1526, A. fut nommé par Zwingli professeur de grec à l'école de théologie de Zurich. Il participa aussi à la dispute de Berne et aux entretiens de Marbourg. Il fut envoyé en mission diplomatique, notamment à Venise et à la cour de France. A partir de 1531, il se voua entièrement aux lettres et à l'enseignement; il traduisit en latin des œuvres d'Euripide et de Démosthène et écrivit des poèmes, des oraisons funèbres (par exemple en l'honneur d'Heinrich Bullinger) et une autobiographie. Il était aussi connu sous les noms latins de Collinus et de Clivanus.


Bibliographie
NBD, 3, 325
– F. Büsser et al., éd., Heinrich Bullinger Werke, section 2, vol. 1, 1973, 226-227

Auteur(e): Hans Ulrich Bächtold / FS