13/07/2005 | communication | PDF | imprimer
No 3

Cérésole, Pierre

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 17.8.1879 à Lausanne, décès 23.10.1945 à Lutry, prot., de Vevey. Fils de Paul ( -> 2). ∞ Marie-Louise David. Etudes à Lausanne et Zurich (Ecole polytechnique), diplôme d'ingénieur mécanicien (1901), docteur ès sciences (1903). Ingénieur de 1913 à 1918, séjours en Allemagne, aux Etats-Unis et au Japon (de retour en Suisse en 1914), puis enseignant à Vevey, Gland (écoles privées) et La Chaux-de-Fonds (école publique, 1926). Dès 1916, C. mène d'innombrables activités pacifistes: il est notamment cofondateur en 1920 du Service civil international avec l'organisation, près de Verdun, du premier camp de service civil volontaire, l'un des initiateurs de la pétition pour le service civil lancée en 1922, fondateur du Centre suisse d'action pour la paix en 1924 (présidé par Leonhard Ragaz) et organisateur, de 1927 à 1939, avec son frère Ernst, de chantiers du Service civil international en Suisse et aux Indes (1934-1937). Toujours préoccupé par les questions mathématiques, religieuses et morales, il adhère en 1936 à la Société des Amis (Quakers), après avoir longtemps collaboré avec certains de ses membres.


Fonds d'archives
– Fonds, BVCF et BCUL
Bibliographie
– E. Valsangiacomo, «Pierre Cérésole», in Almanach de la Croix Rouge suisse, 1994, 90-95

Auteur(e): Marc Perrenoud