No 1

Borrhaus, Martin

naissance 1499 à Stuttgart, décès 11.10.1564 à Bâle. Fils adoptif de Simon Cellarius. ∞ 1) 1526 Odilia von Utenheim (décès1536), propriétaire en Basse-Alsace, 2) NN, 3) Anna Schmid. Maître ès arts à Tübingen en 1515, bachelier en théologie à Ingolstadt. B. se rendit à Wittenberg en 1521, adopta la Réforme, mais fut bientôt repoussé pour hétérodoxie. Il s'établit à Strasbourg (1526), se liant avec Wolfgang Capiton et publiant en 1527 De operibus Dei, puis à Bâle (1536), où il donna d'autres écrits théologiques, devint professeur de rhétorique (1541), d'Ancien Testament (1544), obtint après avoir longuement hésité son doctorat en théologie (1549) et fut recteur de l'université en 1546, 1553 et 1564. B. était proche de Sébastien Castellion et de Celio Secondo Curione, adversaires de Calvin, attachés à la tolérance, et il fréquenta Michel Servet. Il était suspect aux yeux des théologiens de Genève, quoiqu'il ne s'écartât ouvertement de l'orthodoxie que sur la question du baptême.


Bibliographie
– B. Riggenbach, «Martin Borrhaus (Cellarius)», in Basler Jahrbuch, 1900, 47-84
– U. Plath, Calvin und Basel in den Jahren 1552-1556, 1974
– I. Backus, Martin Borrhaus (Cellarius), 1981 (liste des œuvres)
– L. Felici, Tra riforma ed eresia: la giovinezza di Martin Borrhaus (1499-1528), 1995

Auteur(e): Peter G. Bietenholz / PM