No 2

Buss, Ernst

naissance 15.3.1843 à Tenniken, décès 13.5.1928 à Glaris, prot., de Kirchberg (BE) et Glaris. Fils de Samuel Albrecht et d'Anna Catharina Kutter. ∞ 1870 Marie Friederike Christiane Müller. B., qui se destinait d'abord à la mission, étudia la théologie protestante à Berne et fut pasteur à La Lenk, Zofingue, Bâle et Glaris de 1870 à 1912. Influencé par la critique radicale de la mission traditionnelle (Ernst Friedrich Langhans) et cherchant à clarifier les rapports entre mission et histoire des religions, B. tint une série de conférences et écrivit en 1873 à la demande de Friedrich Nippold Die christliche Mission, ihre principielle Berechtigung und praktische Durchführung ("les principes justificateurs et la pratique de la mission chrétienne"), qui parut en 1876 et fut primé par la Société de La Haye pour la défense de la religion chrétienne. Partant des autres religions et de leurs éléments de vérité, B. voyait dans la "chrétienté du Christ" leur accomplissement; il demandait que la mission se libérât de ses liens avec les confessions et le piétisme; il l'envisageait comme un devoir de toute l'Eglise. Pour ne pas perdre de vue la "révolution spirituelle", les missionnaires, de bonne formation intellectuelle, devaient prêcher un christianisme non dogmatique et s'adresser d'abord aux couches cultivées, mais avec pour but une Eglise populaire bien enracinée. B. fonda en 1884 une société missionnaire, l'Allgemeiner Evangelisch-Protestantischer Missionsverein, qui devint en 1929 la Mission allemande d'Extrême-Orient, et une revue, la Zeitschrift für Missionskunde und Religionswissenschaft (1886-1940), voix du libéralisme théologique.


Bibliographie
– G. Rosenkranz, «Ostasienmission -- unveränderter Auftrag in einer veränderten Welt», in Religionswissenschaft und Theologie, 1964, 333-360
– «Das theologische Programm von Ernst Buss», in Spuren ..., éd. F. Hahn, 1984, 10-18

Auteur(e): Klauspeter Blaser / PM