No 1

Blumhardt, Christian Gottlieb

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 29.4.1779 à Stuttgart, décès 19.12.1838 à Bâle, prot., du Wurtemberg. Fils de Johann Matthäus, et de Gottliebin Völker. ∞ 1809 Julie Maier. Elevé dans le milieu piétiste wurtembergeois, B. étudia dès 1798 la théologie protestante à Tübingen et devint à Bâle en 1803 théologien de la Deutsche Christentumsgesellschaft (société chrétienne allemande), dont Christian Friedrich Spittler était secrétaire depuis 1801. Dans les Nachrichten aus dem Reiche Gottes ("nouvelles du royaume de Dieu"), il s'enthousiasme pour les débuts du mouvement qui aboutit en 1815 à la création de la Mission de Bâle et de son école (1816), dont il fut inspecteur. B. et Spittler marquèrent les premières années de la Mission, ses organes de presse (Evangelisches Missionsmagazin, Heidenbote), ses sociétés d'entraide dans toute l'Europe, ses premières activités dans le Caucase, en Afrique et en Inde. Dans ses livres, B. parle des affligés, en relation étroite avec le royaume de Dieu. Aussi, pour lui, la théologie de la mission, la mission et l'aide économique vont-elles de pair.


Bibliographie
– A. Ostertag, Entstehungsgeschichte der evangelischen Missionsgesellschaft zu Basel, 1865
– J. Aagaard, Mission - Konfession - Kirche, 2 vol., 1967
– E. Stähelin, Die Christentumsgesellschaft in der Zeit der Aufklärung und der beginnenden Erweckung, 2 vol., 1970-1974

Auteur(e): Klauspeter Blaser / AB