Remaufens

Comm. FR, distr. de la Veveyse, sur une hauteur dominant la route Châtel-Saint-Denis-Palézieux. Env. 1000 Romulfens. 271 hab. en 1811, 356 en 1850, 411 en 1900, 423 en 1950, 744 en 2000. Des tombes dallées (peut-être d'époque mérovingienne) ont été découvertes près du ruisseau du Montélly et au lieudit Les Osses. R. relève de la seigneurie de Fruence, achetée par la Savoie en 1296, et forme par la suite un quartier de Châtel-Saint-Denis. Propriété de Fribourg depuis 1536, la commune est successivement rattachée au bailliage de Châtel-Saint-Denis (1536-1798), au district du même nom (1798-1848), puis à celui de la Veveyse (1848). R. se sépare de Châtel-Saint-Denis en 1806 et constitue dès lors une commune autonome. La paroisse de R. se détache de celle d'Attalens en 1835. Une église, dédiée à saint Maurice, est érigée en 1843 à la place d'une chapelle (attestée dès 1416). Activité agricole et artisanale. La proximité de l'arc lémanique favorise le développement de zones résidentielles.


Bibliographie
– L. Philipona, Hist. de la seigneurie et bailliage de Châtel-St-Denis en Fruence de 1100 à 1800, 1917
– R. Déglise, Commune de Remaufens, Canton de Fribourg, 2003

Auteur(e): Jean-Claude Vial