No 8

Ammann, Jakob

naissance 12.2.1644 (?) à Erlenbach im Simmental, décès av. 1730 à Zellwiller (Alsace) (?), prot. puis anabaptiste, d'Erlenbach. Fils de Michael, tailleur, et d'Anna Rupp. ∞ Verena Stüdler. A. s'installa vers 1655, avec ses parents, à Oberhofen am Thunersee. Devenu anabaptiste en 1680 (puis doyen d'une communauté), il dut bientôt s'enfuir, vraisemblablement en Alsace: on le trouve à Heidolsheim de 1693 à 1695, à Markirch (Sainte-Marie-aux-Mines) de 1695 à 1712, puis à Zellwiller, sans doute jusqu'à sa mort. Exigeant une discipline communautaire stricte, A. entra en conflit avec Hans Reist, plus libéral, et fonda en 1693 le groupe anabaptiste dissident amish.


Bibliographie
– «Les Amish: origine et particularismes 1693-1993», in Actes du colloque international de Sainte-Marie-aux-Mines, 19-21 août 1993, 1996
– H. Jecker, «Jakob Ammanns missglückte Verhaftung im Bernbiet 1694», in Mennonitica Helvetica: Bulletin des Schweizerischen Vereins für Täufergeschichte, 18, 1995, 55-67
– R. Baecher, «Jacob Amman, sa biographie se précise», in Souvenance Anabaptiste, 19, 2000, 46-66

Auteur(e): Hanspeter Jecker / PM