Altmann, Johann Georg

baptême 21.4.1695 à Zofingue, décès 18.3.1758 à Anet, prot., de Zofingue. Fils de Johann, pasteur et maître à l'école de latin. ∞ Salome Tillier, fille de Johann Rudolf, membre du Conseil de Berne. Etudes de théologie à l'école supérieure de Berne. Consacré pasteur en 1725. A. exploita de 1726 à 1732 une mine près de Kandersteg, fut pasteur de Wahlern jusqu'en 1734, maître de rhétorique (1734-1735) et de grec (1735-1757) à l'école supérieure (recteur de 1736 à 1739), pasteur d'Anet dès 1757. A. est un représentant typique des Lumières bernoises. Imitant Johann Jakob Bodmer et Johann Jakob Breitinger, il édita des revues hebdomadaires. Il fonda en 1739 la Deutsche Gesellschaft, qui s'occupait de questions de langue et de littérature et qui suivit bientôt les tendances de Johann Christoph Gottsched. Il écrivit contre les piétistes, fut historien et aussi naturaliste, auteur de travaux sur les Alpes.


Bibliographie
– R. Ischer, «Johann Georg Altmann», in Neujahrsblatt der Literarischen Gesellschaft Bern, 1903, 3-100

Auteur(e): Hanspeter Stucker / AB