No 3

Blondel, Louis

naissance 24.11.1885 à Genève, décès 17.1.1967 à Genève, prot., de Genève. Fils d'Auguste, avocat et homme de lettres, et d'Emilia Benigna Sophia Bossi, marquise de Musso. ∞ Claire Amélie Bonnard, fille de Louis-Adrien, avocat. Beau-frère de Georges Bonnard. Etudes d'architecture à l'école polytechnique de Munich. Après un séjour à Rome et des stages à Paris chez Aristide Maillol et Maurice Denis, B. se penche sur le cadastre historique et publie Les faubourgs de Genève (1919), ouvrage clé pour l'histoire de l'urbanisme. Il travaille pour l'Exposition nationale de 1914, collabore au Dictionnaire historique et biographique de la Suisse. Il est l'auteur avec Adolphe Guyonnet d'un plan de la vieille ville de Genève en 1938. Archéologue cantonal genevois de 1923 à 1963, il fouille aussi régulièrement en Valais (Saint-Maurice). Il tient de 1944 à 1963 la chronique archéologique de Genava, donne de nombreux articles à Vallesia. Spécialiste de l'archéologie castrale, il travaille aussi à la rénovation de la cathédrale Saint-Pierre de Genève. Membre de la Commission fédérale des monuments historiques dès 1931, président de la Société d'histoire de l'art en Suisse dès 1942. Cofondateur du scoutisme suisse en 1910


Bibliographie
Genava, N.S. 11, 1963, 11-26
BHG, 13, 1967, 459-463
– A. Donnet, «Hommage à Louis Blondel», in Vallesia, 23, 1968, 1-22

Auteur(e): Armand Brulhart