06/05/2004 | communication | PDF | imprimer

Bäuert

Dans une partie de l'espace alpin suisse (Oberland bernois, Grisons), la Bäuert (pürt, peürth, geburden, pursame, etc.) désigne une Communauté paysanne possédant et exploitant des terres. A partir du XIVe s., les membres (bürtlüt) réglaient à la majorité l'exploitation de leurs communaux, de leurs forêts, de leurs alpages (nombre de têtes, dates de l'estivage), l'aménagement des chemins et l'endiguement des ruisseaux. Ils instituaient des gardiens (bürtvogt) et sanctionnaient les infractions. Etaient membres tous ceux qui "tenaient feu" sur le territoire de la communauté. Les nouveaux arrivants devaient acheter leur affiliation et ceux qui s'en allaient la perdaient. A partir du XVIe s., l'exploitation fut limitée: on ne devait pas élever plus de bétail l'été que l'hiver et chaque ménage ne possédait qu'un droit de participation. Les grandes paroisses comprenaient souvent plusieurs Bäuerten (Frutigen en avait 15 avant 1800). Les communes politiques du XIXe s. ne sont pas issues des Bäuerten, qui survécurent cependant en tant que communautés de propriétaires, assumant partiellement certaines tâches communales, par exemple l'instruction publique.


Sources imprimées
SDS BE, II/1-3; II/6-7

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / FS