No 1

Santarosa, Santorre di

naissance 18.11.1783 à Savigliano (Piémont), décès 8.5.1825 à la bataille de Sphactérie (Grèce). Fils d'un colonel de la petite noblesse piémontaise. En 1795, D. participa en tant qu'enseigne à la campagne contre les Français. Il fit partie de l'armée sarde jusqu'en 1816, lorsqu'il devint chef de division au secrétariat de la Guerre. Il fut l'un des organisateurs et des chefs de l'insurrection piémontaise de 1821, jouant le rôle de ministre de la Guerre. La répression qui suivit le contraignit à l'exil et tous ses biens furent confisqués. D. se réfugia en Suisse romande pendant quelques mois, sans se fixer nulle part. Après un bref séjour en prison en France, il partit pour Londres en octobre 1822 où il rencontra les frères Giacomo et Filippo Ciani, autres exilés italiens. Il dirigea une école à Nottingham. En 1824, il s'embarqua pour la Grèce afin de combattre les Turcs. Auteur de plusieurs écrits patriotiques.


Oeuvres
Ricordi, 1818-1824, 1998
Bibliographie
– G. Ferretti, Esuli del Risorgimento in Svizzera, 1948, 83-94

Auteur(e): Daniela Pauli Falconi / LT