18/02/2013 | communication | PDF | imprimer

Ueberstorf

Comm. FR, distr. de la Singine, située au nord-est du canton sur la route Flamatt-Schwarzenbourg, jouxtant le canton de Berne sur les deux tiers de sa frontière. Elle comprend deux centres (celui entourant l'église et l'Unterdorf) et de nombreux hameaux dispersés. 1226 Jeberinsdorf, 1228 Ibristorf. 196 hab. en 1445, 483 en 1668, 801 en 1811, 1163 en 1850, 1515 en 1900, 1721 en 1950, 2115 en 2000. Colonie alémane entre le VIIe et le IXe s. Avec de nombreux fiefs, droits et possessions des Thierstein, U. passa à la ville de Fribourg en 1442 et constitua une partie des Anciennes Terres jusqu'en 1798. Le droit de patronage de l'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste fut exercé par la commanderie des chevaliers teutoniques de Köniz (1226), puis par le chapitre de Saint-Vincent à Berne (1485) et, après sa suppression (1528), par la ville de Berne. Le canton de Fribourg en est le détenteur depuis un jugement du Tribunal fédéral en 1889. U. devint une commune en 1831. Vers 1880, près de la moitié des habitants étaient protestants, en raison de l'arrivée de Bernois depuis le début du XIXe s. La première école protestante de la Singine fut créée à Obermettlen en 1834. Le manoir d'Englisberg, construit par Dietrich von Englisberg dans le style Renaissance en 1505 (le plus ancien château conservé du canton), le château Ratzé (fin du XVIIe s.) et la maison Techtermann (milieu du XVIIIe s.) constituent les éléments distinctifs de U. La population diminua dans les années 1950 et 1960 en raison du manque d'emplois et de l'exode rural, mais augmenta dans les années 1970 grâce aux bonnes voies de communication et à la proximité de Berne, U. offrant une situation tranquille et une nature intacte. Commune agricole, elle accueillit plusieurs entreprises artisanales à la fin du XXe et au début du XXIe s.


Bibliographie
– S. Gapany-Moser, «Die Siedlungs- und Flurnamen der Gemeinde Ueberstorf im Kanton Freiburg», in FGB, 57, 1970/1971, 74-152
– M. Boschung, B. Hayoz, Überstorf, 21996
Sensebezirk: 1848-1998, 1998

Auteur(e): Moritz Boschung / AN