No 1

Chauffour, Victor

naissance 13.3.1819 à Colmar (Alsace), décès 23/24.6.1889 à Neuilly-sur-Seine (près de Paris), Français. Professeur de droit à l'université de Strasbourg. Député républicain à partir de 1848, C. fut banni après le coup d'Etat de 1851. Il se réfugia à Bâle avec son beau-père Charles Kestner en 1852. Interné à Zurich, il y étudia la chimie en vue de diriger l'une des entreprises de Kestner à Schweizerhalle (1853). Grâce aux conseillers fédéraux Jonas Furrer et Henri Druey, et avec l'assentiment de la France, il ne fut plus soumis à l'internement. En relations étroites avec le groupe des républicains alsaciens (Jean-Baptiste Charras, Marc Dufraisse et Edgar Quinet). Après l'amnistie de 1859, il prit la direction de l'usine de Kestner à Thann. Auteur d'Etudes sur les Réformateurs du XVIe s. (1853).


Bibliographie
– A. Jenny, Jean-Baptiste Adolphe Charras und die politische Emigration nach dem Staatsstreich Louis-Napoleon Bonapartes, 1969, 59-61

Auteur(e): Marc Vuilleumier