01/03/2011 | communication | PDF | imprimer | 

Saint-Sylvestre

Comm. FR, distr. de la Singine, comprenant plusieurs hameaux. 1148 Sancto Silvestro et Baselgin, all. Sankt Silvester. 398 hab. en 1811, 533 en 1850, 596 en 1900, 761 en 1950, 955 en 2000. Le territoire de S. appartenait à la seigneurie d'Arconciel. En 1148, Rodolphe de Neuchâtel en fit don à l'abbaye d'Hauterive. Attribué aux Anciennes Terres de Fribourg (bannière du Bourg), S. fut un quartier (Schrot) de la paroisse de Marly, puis de celle de Chevrilles quand celle-ci se sépara de Marly (1630). En 1798, il devint passagèrement une commune du district de La Roche, puis fut rattaché à la commune de Chevrilles dans le district de Fribourg de 1803 à 1831. Sur le site d'un château médiéval mentionné en 1317, on érigea vers 1700 le manoir de Tschüpru. Au spirituel, S. releva de Marly, puis de Chevrilles (1630-1859), avant d'être érigé en paroisse. La chapelle Saint-Sylvestre, but de pèlerinage depuis le Moyen Age, fut refaite en 1488. Une chapellenie fut fondée en 1667. La nouvelle église, bâtie en 1893, fut rénovée en 1954 et 1985. En 2005, le secteur primaire fournissait encore 43% des emplois, à côté de quelques entreprises des transports et du bâtiment.


Bibliographie
– E. Kolly, St. Silvester, [1998]

Auteur(e): Peter F. Kopp / GAR