Vadomar et Gundomad

Vadomar (décèsapr. 371) et Gundomad (décès357) furent rois des Alamans. Installés dans la région du Brisgau, mais faisant des incursions en Gaule, les deux frères furent battus par l'empereur Constance II en 354 (Ammien Marcellin, Histoire, 14, 10, 1) et conclurent une paix en s'intégrant dans sa clientèle (356). Mais les soldats de Vadomar, basés en face de Kaiseraugst (Histoire, 18, 2, 16), ne respectaient guère cet accord. De plus, en 359, Vadomar fut secrètement incité par Constance II à attaquer l'armée de son jeune parent Julien, alors César, qui devenait trop puissant après sa victoire sur les Alamans en 357 à Strasbourg (Histoire, 21, 3, 4-5). Battu, Vadomar devint l'allié de Julien. Mais, ayant attaqué la Rhétie en 361, il fut capturé par Julien et relégué en Espagne. Il fit ensuite carrière dans l'armée romaine. Allié des empereurs, il fut utilisé par eux comme instrument de politique intérieure.


Bibliographie
– A.H.M. Jones et al., The Prosopography of the Later Roman Empire, 1, 1971, 928
– D. Geuenich, Geschichte der Alemannen, 1997, 50-53

Auteur(e): Gabrielle Duchoud