19/12/2002 | communication | PDF | imprimer | 

Attila

naissance vers 400, décès 453. Roi des Huns depuis 434, A. régna seul après avoir fait assassiner son frère Bléda en 445. En 447, il vainquit l'empire d'Orient et lui imposa de lourds tributs. L'empereur Marcien refusant de les payer, A. s'en prit en 451 à l'empire d'Occident, qu'il avait soutenu précédemment en fournissant à Aetius, magister militum, des troupes pour lutter contre les Burgondes et les Wisigoths. Après le pillage de Metz et le siège d'Orléans, il fut défait près de Troyes par Aetius. Il s'attaqua cependant à l'Italie septentrionale au printemps 452 et conquit Aquilée, ainsi que les villes situées sur la ligne Padoue-Milan-Pavie. L'intervention du pape Léon I er et l'aide militaire de l'empire d'Orient l'amenèrent à se retirer définitivement en Pannonie (bassin inférieur du Danube).


Bibliographie
– F. Altheim, Attila und die Hunnen, 1951
– I. Bóna, Das Hunnenreich, 1991
– S. Blason Scarel, éd., Attila, Flagellum Dei?, 1994

Auteur(e): Daniel Nerlich / AN