No 1

Tibère

naissance 16.11.42 av. J.-C. (Tiberius Claudius Nero) à Rome, décès 16.3.37 apr. J.-C. au Cap Misène (Campanie). Fils de Tiberius Claudius Nero et de Livia Drusilla, beau-fils d'Octave (38 av. J.-C.), dit Auguste, qui l'adopta en 4 apr. J.-C. (il prit dès lors le nom de Tiberius Iulius Caesar). Avec son frère Drusus, T. mena notamment la campagne des Alpes et conquit les territoires des Rhètes et des Vindéliciens (15 av. J.-C.). Dans le cadre de ces opérations, les vallées alpines de la Suisse actuelle et le Plateau furent définitivement intégrés à l'Empire romain. T. devint empereur (Tiberius Caesar Augustus) en 14 apr. J.-C. Sous son règne, les expéditions contre les Germains sur la rive droite du Rhin furent abandonnées (16 apr. J.-C.) et un camp de légionnaires fut établi à Vindonissa. Les vestiges les plus anciens mis au jour à Aventicum, qui s'appela peut-être à l'origine Forum Tiberii, remontent probablement à cette époque. Son règne fut marqué par les relations conflictuelles qu'il entretint avec les sénateurs (procès de majesté) et par les conséquences politiques qu'entraîna son absence de Rome.


Bibliographie
– B. Levick, Tiberius the Politician, 1976, (21999)

Auteur(e): Alfred Hirt / DVU