10/07/2013 | communication | PDF | imprimer | 

Planfayon (commune)

Comm. FR, distr. de la Singine, comprenant le village de P., à environ 12 km au sud-est de Fribourg, la vallée du Muscheren et toute la région du lac Noir jusqu'au sommet du Schafberg (2235 m). 1148 Planfeiun, 1339 Blanfeyen, all. Plaffeien. 453 hab. en 1811, 920 en 1850, 1124 en 1900, 1449 en 1950, 1938 en 2000. Silex du Mésolithique à la Geissalp (au pied du Kaiseregg). Ni l'histoire primitive du village ni l'éventuelle existence d'un château-fort près du hameau de Fura n'ont été étudiées. Le nom de P. (de plana fagus, le plan des hêtres) indique un établissement roman; le Tütschbach marquait alors la frontière entre les Anciennes Terres et la ville de Fribourg. Avant 1798, P. relevait de la seigneurie du même nom. La commune politique, la deuxième du canton de Fribourg en superficie, date de 1833. Une chapelle est mentionnée au lac Noir en 1143, une église à P. en 1148. La paroisse de Dirlaret-P. apparaît en 1228; depuis le XIXe s., elle englobe les communes d'Oberschrot et Zumholz, ainsi qu'une partie de celle de Brünisried. Elle dessert plusieurs chapelles dans la vallée du lac Noir. Une école est attestée en 1717 déjà. La localité abrite un marché depuis le XVIIIe s. Le tressage de la paille à domicile se développa au XIXe s., ainsi qu'une modeste production de céramique. La Société de musique, attestée dès 1809, aurait été fondée en 1798. Au XIXe s., P. était réputé pour ses spectacles sur Guillaume Tell. Le 31 mai 1906, le village (trente-six maisons et l'église) fut détruit en deux heures par un violent incendie et 274 personnes se retrouvèrent sans abri; les archives ne purent être sauvées. A côté de l'agriculture, de l'économie alpestre et du commerce du bois, le tourisme est la principale source de revenus, particulièrement dans la région du lac Noir, connue à partir de 1783 pour ses sources sulfureuses.


Bibliographie
Beiträge zur Heimatkunde, 27, 1956; 47, 1977
– H. Foerster, «Wie Plaffeien Marktort wurde», in Freiburger Volkskalender, 1997, 39-43
850 Jahre Plaffeien, 1148-1998, 1998 (BCUF)
– M. Boschung, «200 Jahre Musikgesellschaften Düdingen und Plaffeien - 20 Jahre Jugendmusik St. Antoni», in Freiburger Volkskalender, 1998, 47-50

Auteur(e): Peter F. Kopp / VW