Oberschrot

Ancienne commune FR, district de la Singine, depuis 2017 partie de la commune de Planfayon avec Zumholz. A l'origine, O. était l'un des quatre quartiers (Schrot) de la paroisse de Rechthalten. Au nord du ruisseau du Tütschbach, la commune, fondée en 1831, comprenait les hameaux de Ried, Sahli, Gansmatt, Uf der Egg, Plötscha et quelques fermes éparses. 553 hab. en 1850, 612 en 1900, 751 en 1950, 1006 en 2000. Le Tütschbach, qui jusqu'en 1798 formait la frontière entre les Anciennes Terres et la ville de Fribourg, sépare O. de Planfayon. En 1906, un incendie qui avait éclaté dans le hameau de Ried se propagea et détruisit treize maisons à O. et la totalité des bâtiments à Planfayon. Au spirituel, O. fit partie jusqu'en 1896 de la paroisse de Rechthalten, puis de Planfayon pour une large part et, dans une moindre mesure, de Plasselb. Grâce à des dispositions fiscales favorables, la construction connut un essor dans les dernières décennies. Bien que collaborant étroitement avec Planfayon, O. refusa la fusion des deux communes en 2004. En 2000, 78% de la population active travaillaient à l'extérieur, le plus souvent à Planfayon et Fribourg; le secteur primaire offrait 24% des emplois en 2005.


Bibliographie
– X. Dousse, «Oberschrot heute», in Beiträge zur Heimatkunde, 47, 1977, 109-111
Sensebezirk 1848-1998, 1998, 209

Auteur(e): Peter F. Kopp / DVU