11/04/2013 | communication | PDF | imprimer | 

Schrankenherr

Ce terme désignait les membres du Conseil de Glaris qui y siégeaient à titre honorifique, de par leur fonction, à côté des conseillers délégués par les Tagwen . Assis sur des sièges spéciaux de la salle du Conseil, ces magistrats étaient séparés des simples conseillers par une barrière (Schranke). En faisaient partie le landamman en charge qui présidait, le vice-landamman, dont la charge avait été créée en 1554 pour raison d'équilibre confessionnel, les anciens landammans et le banneret. Le troisième concordat interconfessionnel (1623) y ajouta le porte-drapeau, les capitaines et les enseignes du pays (un pour chaque confession), le trésorier du pays, les deux trésoriers (un protestant, un catholique), l'intendant de l'arsenal et les anciens baillis de Baden. Avant 1663, le maisonneur fit parfois partie de ce groupe qui compta, jusqu'en 1798, entre seize et vingt membres.


Bibliographie
– F. Stucki, Die "Obrigkeiten" im alten Land Glarus, 1980, 43

Auteur(e): Hans Laupper / LH