Florin (saint)

Saint rhétique ayant vécu sans doute au VIIe s., sépulture à Ramosch. Selon la légende, F. naquit au domaine de Valfur, à Matsch, dans le haut val Venosta. Serviteur des pauvres, pour lesquels il changeait l'eau en vin, il fut ermite prêcheur à Ramosch. Son culte est précoce: en 720 déjà, saint Otmar de Saint-Gall avait la responsabilité d'un sanctuaire de Coire dédié à saint Florin. L'église Saint-Florin à Ramosch est mentionnée en 930. Le prêtre Hartpert, futur évêque de Coire, y officiait et donna un nouvel élan au culte de son patron. Le XIe s. fut la grande époque des pèlerinages à Ramosch. La plus ancienne version écrite de la Vita de F. date du XIIe s. Bien qu'elle sacrifie aux conventions du genre hagiographique, elle n'est pas sans valeur comme source historique.


Bibliographie
– O. Scheiwiller, «Der heilige Florin in kritischer Beleuchtung», in BM, 1940, 161-174
– I. Müller, «Die Florins-vita des 12. Jahrhunderts», in JHGG, 88, 1958, 1-58

Auteur(e): Martin Bundi / PM