Wallenried

Ancienne commune FR, district du Lac, depuis 2017 partie de la commune de Courtepin avec Villarepos. Au nord-est de Courtepin. 1318 Esser, 1448 Ried, 1498 Walenried, franç. Esserts (Lac). 151 hab. en 1812, 229 en 1850, 270 en 1900, 266 en 1950, 314 en 2000, dont 54% de francophones. Dès le Moyen Age, W. forma une petite seigneurie (siège mentionné dès 1663) qui appartint aux Clery, Wattenwyl, Praroman, Keller, Fégely, Gléresse, Lenzbourg, Diesbach et, dès 1729, aux Castella. Un moulin, attesté dès le bas Moyen Age au nord-ouest du hameau, fut déplacé à la limite sud de la commune au début du XXe s. Au spirituel, W. releva de Cormondes jusqu'en 1940, puis fut érigé en paroisse; l'ancienne chapelle du château, aménagée en 1764, sert d'église paroissiale (Assomption). La commune fit partie jusqu'en 1798 de la bannière de l'Hôpital dans les Anciennes Terres, puis du district de Morat (1798-1803), de celui de Fribourg (1803-1831) et du district allemand (1831-1848). Le domaine du château comprenait trois assez grandes exploitations qui servirent de fermes modèles dans la première moitié du XIXe s. Une laiterie fut construite vers 1825, l'école française dès 1842 (cours donnés depuis 1970 à Courtepin). Les enfants germanophones allaient en classe à Cormondes ou, en partie, dès 1860, à l'école libre de Courtepin. Un quartier de villas surgit vers 2000. Le secteur primaire offrait encore 51% des emplois en 2005.


Bibliographie
MAH FR, 1989, 413-430

Auteur(e): Hans Herren / PM