Amédée (saint)

naissance vers 1110 à Chatte (Dauphiné), décès 27.8.1159 à Lausanne. Fils d'Amédée de Clermont le Vieux. Eduqué aux couvents de Bonnevaux et de Cluny, puis à la cour impériale d'Allemagne. Moine à Clairvaux vers 1125, abbé de Hautecombe vers 1139. Evêque de Lausanne de 1145 à 1159, A. exerça son ministère dans l'esprit de la réforme cistercienne. A la mort du comte Amédée III de Savoie, il devint tuteur d'Humbert III. Présent à maintes diètes de l'empereur Frédéric Ier, il n'est cependant pas sûr qu'il ait été son chancelier. En conflit avec la noblesse, notamment avec le comte Amédée de Genève, il dut s'exiler temporairement, mais trouva des accomodements avec le duc Conrad de Zähringen. Il semble que les franchises de Lausanne furent reconnues pour la première fois sous son épiscopat. Sa sanctification (fête le 28 janvier) fut confirmée en 1903 et 1910. Il est l'auteur d'homélies mariales.


Bibliographie
HS, I/4, 112-113

Auteur(e): Veronika Feller-Vest / AN