07/04/2008 | communication | PDF | imprimer

Haut-Vully

Comm. FR, distr. du Lac, composée des villages de Môtier, Lugnorre, Joressant, Mur et du hameau de Guévaux. Elle occupe la moitié sud-ouest du Mont Vully et s'ouvre au nord sur le lac de Neuchâtel, à l'embouchure de la Broye. 968/985 Vuisliacense, 1453 Vuilliez, Vully-le-Haut jusqu'en 1977, ancien nom all. Oberwistenlach. 694 hab. en 1811, 706 en 1850, 729 en 1900, 691 en 1950, 1055 en 2000. Stations littorales néolithiques et de l'âge du Bronze au bord du lac de Morat; fortifications de la Première Guerre mondiale au-dessus de Môtier (grottes de la Lamberta). Entre 1798 et 1803, Môtier et Mur firent partie du district de Morat, Lugnorre et Joressant de celui d'Avenches. La paroisse de Môtier englobe les communes de H. et de Bas-Vully. Après la Réforme, on ouvrit une école à Môtier, mentionnée en 1561, et deux autres par la suite à Joressant et à Lugnorre. H. a bénéficié de la correction des eaux du Jura de 1878 à 1882 et de celle de 1962, ainsi que du remaniement parcellaire qui a suivi (1962-1992). La commune a conservé un caractère essentiellement viticole et agricole (cultures maraîchères). Le tourisme y est en progression. En 1983, le projet de fusion des deux communes a été accepté à H., mais rejeté à Bas-Vully.


Bibliographie
La Liberté, 23.6.1972; 2.12.1977 (suppl.)
MAH FR, 4, 1989, 285-358
– J. Keller, «Befestigungen am Mont Vully», in Freiburger Volkskalender, 2002, 97-102

Auteur(e): Marianne Rolle