No 2

Filippini, Felice

naissance 20.6.1917 à Arbedo, décès 9.9.1988 à Muzzano, d'Arbedo. Fils d'Agostino, mécanicien, et de Rosa Menghetti. ∞ 1940 Dafne Salati, pianiste. Ecole normale de Locarno (1934-1937). Ecrivain et peintre, F. a été directeur des programmes parlés de la Radio suisse italienne (1945-1969). En 1942, il a gagné le prix Lugano pour son roman Signore dei poveri morti (1943; trad. Seigneur des pauvres morts, 1945), qui suscita discussions et polémiques en raison de la nouveauté de la vision et de l'écriture et qui joua un rôle décisif dans l'activité de F., pas seulement sur le plan littéraire. Dans le roman suivant, Ragno di sera (1950; L'araignée du soir, 1954), le propos épique entre la sacralité ancestrale et la peinture de mœurs se renforce, avec un détachement de l'antilittérature des débuts, révélant certaines lacunes culturelles. Par la suite, F. a travaillé presque exclusivement comme peintre, dans un style résolument archaïque enrichi par une recherche d'éléments insolites et une palette aux couleurs vives et contrastées. L'attention portée aux courants européens et le refus du ton solennel du XXe s. l'apparentent au mouvement milanais "Corrente". Dans ses œuvres de maturité, on perçoit clairement l'influence d'Alberto Giacometti (sur lequel F. a écrit en 1966 un essai, Fare il ritratto di Alberto Giacometti), dont il partageait la vision dramatique de la vie.


Bibliographie
– P. Courthion, Felice Filippini, 1971
– G. Orelli, Svizzera italiana, 1986, 184-187
DBAS, 323
– D. Bonini, R. Schürch, Voci e accordi. Cento autori svizzeri dell'Ottocento e del Novecento,, 2003, 251-254

Auteur(e): Pio Fontana / LT