07/06/2012 | communication | PDF | imprimer

Ulmiz

Comm. FR, distr. du Lac, dans une cuvette de la vallée de la Bibera. 1200 Hulmeis, ancien nom franç. Ormeis, franç. Ormey. 17 feux en 1428, 13 maisons en 1613, 230 hab. en 1811, 397 en 1850, 420 en 1900, 343 en 1950, 359 en 2000. En 1334, Niklaus von Lindach céda des biens situés à U. aux chevaliers de Saint-Jean de Münchenbuchsee. U., qui possédait depuis le Moyen Age des droits dans la forêt de Galm, reçut en 1811 environ 25 ha de forêt en indemnité. Au début du XIXe s., la commune racheta trois redevances féodales. Partie du bailliage commun de Morat (jusqu'en 1798), puis du district de Morat (jusqu'en 1848). La chapelle, mentionnée en 1453, était filiale de Ferenbalm, auquel U. continua d'appartenir après la Réforme. Un incendie ravagea le village en 1591. La force hydraulique de la Bibera fut utilisée par des entreprises artisanales au service de l'agriculture. Outre les moulins, une forge et une scierie sont attestées au XVIe s., une huilerie, un moulin à tan et un moulin à tabac ainsi que diverses autres entreprises artisanales au XIXe s. L'école existe depuis 1680; en 2011, U. abritait deux classes du cercle scolaire régional.


Bibliographie
– W. Kilchher, Chronik der Gemeinde Ulmiz, 1991
MAH FR, 5, 2000, 430-434

Auteur(e): Hans Herren / MK