No 1

Abbondio, Valerio

naissance 26.2.1891 à Ascona, décès 13.8.1958 à Mendrisio, cath., d'Ascona. Fils de Carlo. Célibataire. Collège à Ascona, lycée à Lugano, licence ès lettres à Fribourg, diplôme d'enseignement de langue et littérature françaises à l'université de Milan. Professeur de français au gymnase de Lugano (1916-1952). A. a publié plusieurs recueils poétiques au ton intimiste, dont Betulle (1922), L'eterna veglia (1928), Campanule (1932), Silenzi (1943) et Cuore notturno (1947). Sa poésie est imprégnée d'un profond sentiment religieux et de communion avec la nature, même dans ses plus humbles aspects. Il a aussi collaboré, par des essais et des poèmes, à la revue luganaise Pagine nostre. Il a passé ses dernières années à Minusio chez son frère Fiorenzo (1882-1980), sculpteur.


Bibliographie
– G. Bonalumi, «Schede per una lettura dell'opera di Valerio Abbondio», in L'Almanacco, 8, 1989, 80-86

Auteur(e): Giovanni Bonalumi / MFR