No 2

Caccia, Antonio

naissance 11.11.1829 à Trieste, décès 18.2.1893 à Lugano, cath., de Morcote. Fils de Luigi, architecte établi à Trieste et devenu citoyen autrichien, et d'Anna Maria Battistella, d'origine dalmate. Petit-fils d'Antonio ( -> 1). ∞ Elena Delanzo di Palmanova, fille de Giovanni Battista. C. vécut à Trieste, mais séjournait longuement à Lugano en été, à la Villa Malpensata qu'il légua à la ville de Lugano avec sa collection d'art. Sa production littéraire est abondante. On lui attribue un poème en octosyllabes sur les exploits de Napoléon en Italie (1856); il est l'auteur des Sonetti finanziari (1866). Mais C. est avant tout un auteur de théâtre; à l'instar d'Alfieri, il a brossé une série de portraits historiques (Ademaro, Andrea Doria, Cincinnato, Giulio d'Este, Gli Elvezi et d'autres). Le plus important est Cesare Borgia (1862), incarné sur les scènes de Trieste par le célèbre acteur Tommaso Salvini (1829-1915); dans cette pièce, le "plutarquisme" des personnages est comme tempéré par un pessimisme à la Manzoni.


Bibliographie
– G. Orelli, «La Svizzera italiana», in Letteratura italiana, éd. A. Asor Rosa, 1989, 885-918

Auteur(e): Giovanni Orelli / LT