21/01/2010 | communication | PDF | imprimer | 

Montilier

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. FR, distr. du Lac. Ancien village de pêcheurs au bord du lac de Morat, M. fait partie de l'agglomération de Morat. 1270 Es Montelliers, all. Muntelier. 20 feux au XVe s., env. 15 au XVIIe s., 374 hab. en 1811, 408 en 1850, 576 en 1900, 493 en 1950, 719 en 2000. A cette date, 91% de la population parlaient l'allemand, 8% le français.

1 - Préhistoire

Les sites littoraux néolithiques de M. comptent parmi les plus anciens, les plus riches et les mieux conservés de Suisse. Six habitats ont été explorés entre 1971 et 2003 par le Service archéologique de l'Etat de Fribourg: M.-Dorf, M.-Fischergässli et M.-Strandweg pour le Néolithique moyen (Cortaillod classique), M.-Platzbünden pour le Néolithique récent (civilisation de Horgen), M.-Steinberg et M.-Dorfmatte pour le Néolithique final (civilisation de Lüscherz et Auvernier cordé). Les datations dendrochronologiques s'échelonnent entre 3890 et 2625 av. J.-C.

Si l'âge du Bronze (2300 à 800 av. J.-C.) est connu dans la région de Morat par quelques gisements lacustres et des habitats situés plus au sud, sur les collines et dans des dépressions marécageuses surplombant le lac, un seul site important a été recensé sur la commune. Il s'agit d'une grande station immergée du Bronze final (M.-Steinberg), explorée au XIXe s. par Friedrich Schwab de Bienne, puis par Gustave de Bonstetten. Ce riche gisement, qui a fait l'objet de nombreuses fouilles sauvages, est menacé depuis la fin du XXe s. par une forte érosion. Il a fait l'objet d'interventions archéologiques subaquatiques en 2007 et 2008 pour préciser son étendue et évaluer son état de conservation. Des fragments de céramique du Bronze final, situés à l'intérieur d'une couche organique, ont été découverts en 1974 au centre du village, lors du creusement d'une fosse à proximité d'un immeuble locatif. Aucun vestige attribuable à l'âge du Fer n'a été signalé à ce jour. Une ancienne voie romaine a été repérée en stratigraphie et un établissement de la même époque est situé à proximité de l'église.

Auteur(e): Denis Ramseyer

2 - Du Moyen Age au XXIe s.

M. fit partie jusqu'en 1533 de la commune de Morat et vécut la même histoire que celle-ci jusqu'après la Réforme. L'église Saint-Maurice, mentionnée pour la première fois en 1228, remonte au Bas-Empire ou aux Mérovingiens. Elle servit de paroissiale à Morat jusqu'à sa destruction en 1762. M. eut une école dès 1684 (bâtiment en 1702). La famille von Ernst, de Berne, se fit construire vers 1700 une résidence en style baroque. Après l'incendie de 1741, le village-rue fut rebâti. L'hôtel Bad Muntelier (1863) tire son origine d'une brasserie, d'une taverne, de bains, d'une salle de danse et de théâtre. En 1854, Etienne-Ovide Domon reprit les bâtiments (construits en 1825-1826) de la garancerie Erath et fonda une fabrique de boîtes de montres qui fut la seule entreprise de la première industrialisation fribourgeoise à connaître le succès: la Montilier Watch Co. SA employa jusqu'à 600 personnes; elle ferma en 1962. La commune abrite depuis 1957 le siège de Selecta SA (distributeurs automatiques de boissons).

Auteur(e): Hermann Schöpfer / LH

Références bibliographiques

Bibliographie
– J.-P. Anderegg, La maison paysanne fribourgeoise, 1, 1979
– E. Löffel, Muntelier, 1985
– D. Ramseyer, «Le lac de Morat et la rive sud du lac de Neuchâtel à l'époque néolithique», in Die ersten Bauern, cat. expo. Zurich, 1, 1990, 313-323
MAH FR, 5, 2000, 410-420
– D. Ramseyer, dir., Muntelier/Fischergässli, 2000
Cah. d'archéol. fribourgeoise, 7, 2005, 4-73, 90-113, 148-163