No 1

Duni [Duno], Taddeo

naissance 1523 à Locarno, décès 1613 à Zurich, cath. puis prot., d'Ascona. Issu d'une ancienne famille noble de Locarno. ∞ NN. Durant sa jeunesse, D. subit l'influence du théologien milanais Giovanni Beccaria, professeur à l'école latine de Locarno depuis 1536, et qui diffusa parmi ses élèves et leurs familles les premières idées de la Réforme. D. étudia ensuite la médecine et les arts libéraux à Bâle (1545-1547) et à Pavie (1547-1548), où il obtint son doctorat. Le 5 août 1549, il participa avec Beccaria à la dispute théologique de Locarno, dont il fit un compte rendu dans De persequutione adversus Locarnenses (1602). Alors qu'il était médecin à Asso (Côme), ses opinions religieuses lui valurent d'être dénoncé à l'Inquisition (1551). En 1553, il revint à Locarno avec sa famille. Peu après, le cas des réformés de Locarno fut traité lors de deux Diètes à Baden (juillet et novembre 1554). Dans un climat tendu et au terme de longues et laborieuses discussions, la décision fut prise d'obliger ceux qui refusaient d'abjurer à quitter Locarno. Le 3 mars 1555, D. et une centaine d'autres Locarnais quittèrent la ville et traversèrent la Mesolcina et le col du San Bernardino. Arrivé à Zurich en mai 1555, D. continua d'exercer la médecine. Il étudia les théories d'Hippocrate et de Galien, puis se concentra sur l'observation de la nature et des manifestations épidémiologiques. Les résultats de ses réflexions furent réunis dans De respiratione contra Galenum (1588). Son œuvre Epistolae medicinales (1592) constitua la première recherche sur les rapports entre la météorologie et l'apparition de maladies. En plus d'une intense activité scientifique dans le domaine de la médecine, il traduisit en latin des œuvres d'histoire, de théologie et de mathématiques.


Bibliographie
– A. Chenou, «Taddeo Duno et la Réforme à Locarno», in AST, 71, 1971, 237-294
– R. Ceschi, Contrade Cisalpine, 68-73

Auteur(e): Pablo Crivelli / LT