No 1

Ciceri, Francesco

naissance 1521 à Lugano, décès 31.3.1596 à Milan, cath., originaire de Côme. Fils de Maffeo, praefector fabrum. ∞ Daria Pirogalli. C. passa ses années de scolarité à Lugano, puis fit des études de lettres à Milan. En 1545, il ouvrit une école à Lugano, mais saisit bientôt l'occasion de retourner à Milan où il continua à enseigner et devint titulaire de la chaire d'éloquence en 1561. Son œuvre est encore essentiellement liée à l'étude de manuscrits (recueils d'inscriptions antiques, un commentaire d'Euripide, des discours, dont un pour l'inauguration d'un monument dédié à Paolo Manuzio, etc.). Sa collection de manuscrits est importante (notamment pour la transmission des lettres de Cicéron). Le manuscrit Trivulce 665 contient sa correspondance en latin et en italien, partiellement publiée en 1782 par Pompeo Casati. On y remarquera les lettres à l'éditeur bâlois Jean Oporin, avec lequel il échange des informations littéraires et évoque une collaboration possible dans le domaine de l'édition.


Bibliographie
– G. Roncoroni, «La figura di Francesco Ciceri attraverso l'epistolario in volgare», in AST, 59-60, 1974, 289-352
DBI, 25, 383-386

Auteur(e): Alessandro Martini / LT