No 2

Allamand, Charles-Henri

naissance 28.2.1776 aux Verrières, décès 1.5.1840 à Fleurier, de Rougemont et dès 1786 des Verrières. Fils de Charles-Victor, paysan. ∞ 1799 Louise Jeanjaquet, fille d'Henri-François, greffier. D'abord instruit par un oncle médecin, A. étudia ensuite la médecine et les sciences naturelles à Besançon et Paris. Il transféra en 1802 à Fleurier, où il resta jusqu'à sa mort, son cabinet ouvert en 1799. Seul médecin du Val-de-Travers, il y introduisit la vaccine et préconisa l'adoption de mesures favorables au bien-être des habitants dans le domaine médical et économique. Il mit au point une tisane laxative, exportée sous le nom de "thé suisse". Ses recherches en sciences naturelles et en histoire économique locale donnèrent lieu à quelques publications.


Oeuvres
Essai statistique sur la Mairie des Verrières, 1831
Statistique de la Châtellenie du Val-de-Travers, 1836
Bibliographie
Actes SHSN, 1841, 229-231
– E. Quartier-la-Tente, Le Val-de-Travers, 1893, 584

Auteur(e): Luc Lienhard / UG