Kleinbösingen

Comm. FR, distr. du Lac, sur la rive gauche de la Sarine, à l'extrémité du lac de Schiffenen, entre Morat et Fribourg. 1264 Balsingen lo pitet, 1264-1265 Besingen, 1584 Zänerbösingen, XVIIIe s. Welschbösingen. 100 hab. en 1811, 299 en 1850, 256 en 1900, 267 en 1950, 506 en 2000. Nécropole hallstattienne, villa gallo-romaine. Au Moyen Age, la commanderie des hospitaliers de Saint-Jean de Fribourg possédait un fief et des cens à K., qui dépend depuis toujours de la paroisse de Cormondes. Partie des Anciennes Terres jusqu'en 1798, la commune fut ensuite rattachée au district de Morat (1798-1803), à celui de Fribourg (1803-1830), au district allemand (1831-1847), puis au district du Lac (dès 1848). Pendant un siècle, l'administration fut gérée en commun avec Liebistorf (1883-1982). En 1981, Pro Natura racheta à la commune le site d'Auried, au bord de la Sarine, pour créer une nouvelle réserve naturelle de 15 ha sur une ancienne gravière. Le centre du village, de caractère rural, est resté intact, tandis qu'apparaissaient les nouveaux quartiers de Bergacher et de Grueneburg dans les années 1980.


Bibliographie
Freiburger Nachrichten, 27.7.1990; 6.5.1999; 23.5.2001
Le district du Lac, 2000, 56-58, 240
MAH FR, 5, 2000, 400-401

Auteur(e): Eveline Seewer / EVU