Bernhard

Mentionné entre le 10.4.870 et le 14.5.890, d'origine noble. Cité comme prieur en 870, 876 et 882, B. fut élu à l'unanimité abbé de Saint-Gall, et ordonné le 6 décembre 883, en présence de l'empereur Charles III le Gros qui, en 887, confirma l'immunité du couvent. Le roi Arnoul fut d'abord bien disposé à l'égard du couvent, mais déposa B. en 890, après que ce dernier eut participé à un complot contre lui.


Bibliographie
– R. Henggeler, Professbuch der fürstl. Benediktinerabtei der heiligen Gallus und Otmar zu St. Gallen, 1929, 84
HS, III/1, 1279-1280

Auteur(e): Magdalen Bless / AN