No 2

Studach, Jakob Laurenz

naissance 25.1.1796 à Altstätten, décès 13.5.1873 à Stockholm, cath., d'Altstätten. Fils de Matthäus et de Magdalena Hasler. Gymnase à l'école cantonale catholique de Saint-Gall, études de médecine à Vienne, puis de théologie à Landshut. Précepteur pendant ses études, notamment chez le comte Friedrich Leopold zu Stolberg (1817-1819). Ordination en 1820 à Eichstätt (Bavière). Chapelain de la cour de la princesse héritière Joséphine à Stockholm (1823-1832), vicaire apostolique de Suède et de Norvège (1832-1873), S. fut consacré évêque in partibus d'Orthosia (1862). S., qui avait commencé des études de théologie sous l'influence du rédemptoriste viennois Klemens Maria Hofbauer et était devenu l'ami de Johann Michael Sailer à Landshut, fut un missionnaire catholique aussi persévérant que circonspect dans la Suède protestante. Historien des langues et des religions, il fut membre de l'Académie royale des sciences de Stockholm; S. se fit connaître en Allemagne comme traducteur de poèmes suédois (Schwedische Volksharfe, 1826).


Bibliographie
– F. Segmüller, «Ein schweizerischer Kirchenfürst in fremden Landen», in Schweizer Rundschau, 21, 1921, 20-40

Auteur(e): Cornel Dora / DVU