No 1

Rosenberg, Alfons

naissance 6.1.1902 à Munich, décès 1.9.1985 à Zurich, isr., puis cath., Autrichien, Allemand (1918), de Horw (1957). Fils de Joachim, fabricant de chaussures, et de Cäcilie Czerniak. Célibataire. Jeunesse à Munich et à Zurich. Etudes dès 1919 à l'école des arts appliqués de Munich, entre autres auprès de Paul Klee et de Vassily Kandinsky. Artiste, R. collabora aux ateliers expressionnistes de Munich (Münchner Expressionistischen Werkstätte). Paysan et artisan d'art sur l'île de Wörth en Haute-Bavière (1925-1935). En mai 1935, R. se réfugia en Suisse, où il suivit des études de psychologie et de théologie protestante à Zurich, avant de se convertir au catholicisme. A partir de 1948, il fut actif surtout comme écrivain. R. étudia l'histoire de la symbolique pour poser les bases d'un art symboliste. Impliqué dans le mouvement œcuménique, il donna de nombreux cours et conférences sur la symbolique. Auteur d'écrits sur la pensée ésotérique et méditative. Membre du cercle d'Eranos fondé en 1933 à Ascona par Carl Gustav Jung et Olga Froebe-Kapteyn.


Oeuvres
Die Welt im Feuer, 1983 (autobiogr.)
Fonds d'archives
– Fonds et liste des œuvres, Soc. suisse des écrivains, Berne
Bibliographie
– Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 13, 291-292
Kürschners deutscher Literaturkalender, 1999, 505

Auteur(e): Victor Conzemius / CTM